Explosions de batteries : les ventes de Galaxy Note 7 suspendues

Le constructeur coréen, qui avait suspendu les livraisons de son smartphone en vente depuis le 19 août dernier pour procéder à des «  contrôles de qualité  », a finalement décidé une mesure encore plus radicale en suspendant les ventes de son téléphone.

Samsung met les ventes de son Galaxy Note 7 sur pause. En cause, plusieurs cas d’explosions de batteries survenus quelques jours après la sortie.

«  Nous avons reçu plusieurs informations sur l’explosion de la batterie du Note 7 », a déclaré aux journalistes le chef de l’activité mobile de Samsung, Koh Dong-Jin. «  Nous avons confirmation qu’il y a un problème de batterie  », a-t-il ajouté.

Lancement retardé en France

Le géant de la téléphonie a précisé qu’il remplacerait les appareils de tous ceux qui ont acheté ce smartphone à écran large. Samsung a d’ores et déjà écoulé un million d’exemplaires du Galaxy Note 7 en Corée du Sud, mais également aux Etats-Unis. Vingt-quatre d’entre eux ont d’ores et déjà présenté ce problème de batterie, a déclaré Koh Dong-Jin, qui s’est dit «  profondément désolé  » pour cet incident.

Cela fait quelques semaines que des utilisateurs postent en ligne des photos et vidéos de leur exemplaire de Note 7, dont certaines parties sont totalement carbonisées. Ces internautes affirment que le smartphone a soudainement pris feu. Ces problèmes ont amené le groupe sud-coréen à suspendre des livraisons sur son marché intérieur, et à retarder le lancement de ce produit phare sur certains marchés européens comme la France.