Un sénateur démocrate propose une playlist anti-Trump sur Spotify

Le chef des sénateurs démocrates au Congrès américain a publié sur Spotify une liste de chansons visant le président républicain Donald Trump.

La sélection de Chuck Schumer, à dominante pop, comprend la chanson des Who « Won’t get fooled again » (Tu ne m’y reprendras plus) ainsi que deux morceaux de Stevie Wonder, « You haven’t done nothin’ » (Tu n’as rien fait) et « He’s misstra know-it-all » (C’est monsieur je-sais-tout).

Plusieurs titres font allusion aux libertés que le président est accusé de prendre parfois avec les faits : « Lies » (mensonges) de Thompson Twins, « Lyin’ Eyes » (Regard menteur) des Eagles ou encore « Beautiful liar » (Beau menteur) de Beyoncé et Shakira. Petites piques également contre l’appétence présidentielle pour les séjours dans son club luxueux de Mar-a-Lago en Floride avec « Working for the weekend » (Travailler pour le week-end) de Loverboy et « 9 to 5 » de Dolly Parton.

Les deux politiques se connaissent

Les deux hommes se connaissent depuis longtemps, étant New-Yorkais tous deux, mais entretiennent des relations sinueuses. Le milliardaire avait raillé le sénateur pour avoir versé quelques larmes en évoquant le décret présidentiel interdisant l’entrée aux Etats-Unis de ressortissants de pays à majorité musulmane et des réfugiés. Une nouvelle mouture de ce décret est toujours bloqué en justice.

Le sénateur démocrate a probablement songé à cette réaction du président en ajoutant « The Tears of a Clown » (Les larmes d’un clown) de Smokey Robinson and The Miracles dans sa playlist. On y retrouve également le phénomène canadien du rap Drake avec son tube « Hotline bling », et son célèbre vers « Tu avais l’habitude de m’appeler sur mon portable ». Chuck Schumer, à l’instar de Donald Trump, n’est pas connu pour sa maîtrise des nouvelles technologies. Le sénateur de 66 ans utilise toujours un téléphone portable à clapet, qui n’a probablement pas d’accès à Spotify.