Formule 1 : Lewis Hamilton remporte le Grand Prix d’Australie

Le Britannique Lewis Hamilton, double champion du monde en titre, a remporté dimanche 15 mars à Melbourne le Grand Prix d’Australie, qui lance la saison de formule 1. C’est la 34evictoire en Grand Prix du pilote de Mercedes. Il devance sur le podium le Finlandais Nico Rosberg, également sur Mercedes, et l’Allemand Sebastian Vettel, qui entame sa première saison avec l’écurie Ferrari.

Parti en pole position et auteur d’un excellent départ, Lewis Hamilton n’a jamais été inquiété par Rosberg, même quand celui-ci s’est rapproché à une seconde et demie, au 36e et au 52e tours. Il a contrôlé jusqu’au bout une course facile pour lui, d’autant que de nombreux concurrents ont fait défection.

15 coureurs au départ, 11 à l’arrivée

Seuls 15 coureurs ont pris place sur la grille de départ. Les deux Manor Marussia, qui n’avaient pas roulé en essais, ont déclaré forfait tout comme Valtteri Bottas, le pilote Williams, blessé au dos pendant les qualifications. Et dans le tour de mise en grille, ce sont Kevin Magnussen (McLaren-Honda) et Daniil Kvyat (Red Bull-Renault) qui ont abandonné sur problèmes mécaniques avant même le départ.

Le plateau s’est encore réduit à 13 voitures au bout du premier tour, en raison des abandons prématurés des deux pilotes Lotus, Romain Grosjean et Pastor Maldonado. Finalement, 11 voitures ont terminé la course. Deux débutants, le Brésilien Felipe Nasr (Sauber), 5e, et l’Espagnol Carlos Sainz Jr (Toro Rosso), 9e, ont réussi à terminer dans les points leur tout premier Grand Prix de F1. Mais pas le Néerlandais Max Verstappen (Toro Rosso), 17 ans, désormais le plus jeune pilote de l’histoire de la F1.