La Géode lance un grand festival pour ses 30 ans

La Géode, dont l’immense écran de cinéma hémisphérique a attiré près de 25 millions de spectateurs depuis son ouverture il y a 30 ans à Paris, organise à partir de ce mois d’avril un festival pour son anniversaire, en présentant 30 films.

Premier de son genre en France lors de son inauguration en 1985 (il a été rejoint ensuite par celui du Futuroscope), l’écran géant de la Géode, situé au nord-est de Paris dans le Parc de la Villette, propose du 7 avril au 5 juillet de nombreux films inédits, ainsi qu’une rétrospective des films qui ont marqué son histoire.

Le spectateur plongé au coeur de l’action

L’écran hémisphérique de 1000 m2 et de 26 m de diamètre recouvre la quasi-totalité de la salle. Grâce à la 3D et au procédé IMAX avec ses images 10 fois plus grandes que celles du cinéma classique, il permet au spectateur de se retrouver au coeur de l’action, dans des voyages à l’ère glaciaire, des plongées en apnée avec les requins blancs, des immersions dans les mondes invisibles, ou des excursions à Madagascar avec les lémuriens, des survols ébouriffants du Nil, de gros concerts de rock… L’IMAX est un procédé cinématographique réservé aux écrans géants (400 dans le monde) qui exploite le plus grand format de pellicule jamais conçu : 70 mm (au lieu de 35 mm pour le cinéma classique). À la vitesse de 24 images/seconde, pour 40 minutes de projection, il faut environ 4 km de pellicule.

Un amphithéâtre de 400 places

La Géode, créée par l’architecte Adrien Fainsilber, est posée telle une bulle de savon géante sur un plan d’eau. Elle est constituée de 6.433 triangles en acier inoxydable poli qui reflètent ce qui les entoure. La sphère miroitante mesure 36 m de diamètre, soit l’équivalent d’un immeuble de 12 étages… Elle abrite un amphithéâtre de 400 places fortement incliné à 27°.