Face à l’échec commercial, Amazon brade encore son Fire Phone

Une nouvelle tentative pour Amazon. Le géant américain de la distribution en ligne a de nouveau baissé le prix aux Etats-Unis de son Fire Phone, qu’il a du mal à vendre et qui plombe ses comptes.

Sur son site Amazon.com, le groupe propose désormais un modèle débloqué de l’appareil à 199 dollars, soit une remise de 250 dollars comparé au tarif en vigueur jusqu’ici. Cela inclut toujours un an d’abonnement à son service Prime, d’une valeur de 99 dollars et permettant d’accéder à des livraisons gratuites et à divers contenus numériques (vidéo, musique, jeux, livres électroniques…).

Le prix déjà baissé en septembre

Amazon avait déjà nettement baissé en septembre le prix de vente subventionné du Fire Phone, quand l’acheteur s’engage avec un contrat de deux ans avec l’opérateur américain AT&T : il l’avait ramené de 199 dollars à 99 cents. Le Fire Phone, premier smartphone d’Amazon, avait été lancé cet été mais a recueilli « une part de marché virtuellement nulle » aux Etats-Unis, estimait le mois dernier le cabinet de recherche CIRP. Amazon avait dû passer une charge de 170 millions de dollars dans ses comptes du troisième trimestre pour couvrir notamment la dépréciation des stocks qui lui étaient restés sur les bras.