Affiche du Festival de Cannes : les retouches de la photo indignent les internautes

Le dévoilement de l’affiche de la 70e édition du Festival de Cannes a déclenché une polémique. Plusieurs médias et internautes ont dénoncé des retouches pour amincir l’actrice italienne Claudia Cardinale.

Le Festival de Cannes a rendu publique mercredi 29 mars l’affiche de la 70e édition qui aura lieu du 17 au 28 mai. Celle-ci a suscité rapidement une vague de commentaires et de critiques sur les réseaux sociaux.

Médias, associations, féministes et internautes ont dénoncé des retouches numériques pour amincir l’actrice italienne Claudia Cardinale qui apparaît en photo sur un toit de Rome en 1959. « Si l’affiche est magnifique, on peut constater — et déplorer — grâce à un gif animé qui circule sur Twitter, que la photo a été largement retouchée par rapport à celle d’origine pour affiner la taille et le tour de cuisse de l’actrice… Dommage… », écrit le magazine culturel Télérama, sur son site Internet.

« Entre l’originale et la copie, Claudia Cardinale a perdu un tour de taille », estime de son côté Libération dans un message sur Twitter. « Les retouches effectuées sur sa silhouette nous mettent particulièrement mal à l’aise (…) Son visage a été lifté, sa taille a été affinée, sa cuisse et jambe gauche, ainsi que ses bras allongés et affinés », a aussi critiqué le magazine ELLE.

« Joyeuse, libre et audacieuse »

Contacté par l’AFP, Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, « pas au courant de la polémique », a simplement observé que « l’affiche est très bien accueillie ». Après l’an dernier un hommage au « Mépris » de Godard avec la légendaire villa Malaparte dans un halo jaune, l’affiche officielle du 70e Festival de Cannes se veut « joyeuse, libre et audacieuse », selon un communiqué des organisateurs. « Sous le signe rouge ardent et or étincelant de la célébration », l’affiche rend hommage « à une comédienne aventurière, femme indépendante, citoyenne engagée ».